Régis Brouard appelle les supporters à venir nombreux samedi à Furiani

Retrouvez la réaction de Régis Brouard hier, à l'issue du derby entre l'AC Ajaccio et le SC Bastia (2-0), dans le cadre de la 9e journée de Ligue 2.

Régis Brouard

"Une soirée très difficile. La blessure rapide de Flo (Bonhert) et ce carton rouge (de Tavares). Vous revoyez la vidéo, ça parait très sévère, mais l'arbitre avait l'air d'être sûr de lui... Je trouve ça très sévère. On avait fait une première mi-temps assez cohérente malgré quelques difficultés. Malheureusement, la blessure et ce carton rouge juste avant la mi-temps modifient beaucoup de choses. Vous êtes obligé de changer l'organisation, tout ce que vous avez travaillé dans la semaine, vous êtes obligé de rectifier et de tenter des choses. On savait très bien qu'on allait subir en début de deuxième mi-temps. Et on a pris ce but sur ce centre où on attaque pas le ballon. Il y a plein de petites erreurs. Même sur le carton rouge, on est sur une situation de touche pour nous, et on se met en difficulté sur la touche...

On a bien que tout le monde était concerné. Il y avait beaucoup d'application et de respect des consignes. Après il ne faut pas le nier, on a des manques aujourd'hui : sur la réflexion sur le jeu, sur le mouvement. On manque de poids sur certains duels. On n'est pas capable d'affronter certains duels en raison d'un manque de force. Vous faites l'addition de tout ça, c'est difficile pour l'équipe, malgré la bonne volonté.

Quand vous êtes dans une telle position avec 4 défaites, il doit manquer beaucoup de choses. On va être confronté à un dilemne, je pense qu'on ne s'y attendait pas. Entre la confiance, le manque de résultats, le doute. Vous allez rencontrer toutes les choses qu'on aime pas dans le foot, c'est ce qui se passe.

Ca fait deux ans que je suis dans ce club. La résignation, ça ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je me suis toujours beaucoup investi pour ce club et je continue à beaucoup m'investir. Il n'y a pas de résignation chez moi. Il va falloir affronter ces moments, qui sont difficiles. Il y a un match dans 5 jours contre Annecy, qu'il va falloir gagner absolument.

Depuis le match à Amiens, il nous arrive des tuiles pratiquement tous les week-ends. On en est responsable pour certaines, pour d'autres non. On perd un défenseur à chaque match. On essaye de trouver des choses mais c'est difficile... Il va falloir chercher et trouver à nouveau.

(Ce que je dirais aux supporters ?) Restez avec nous, restez bien présents. Venez nous encourager au stade. Je sais que tout le monde est déçu, que tout le monde était devant son écran ce soir. Il y a tout un tas de personnes qui étaient à notre soutien. Venez nombreux au stade samedi s'il vous plait."

 

Vous pourriez aimer...